Propulsée par la communauté

L’approche commune est un ensemble de quatre normes de mesure d’impact qui sont créées pour – et régies par – les organisations à but social. Il s’agit d’une approche inclusive pour l’élaboration d’une norme.

Les normes sont des communautés, pas des documents.

Nous pensons qu’une norme est une communauté plus qu’un document. Pour créer une norme, une communauté doit créer des documents, mais c’est la communauté, et non les documents, qui perpétuera dans le temps. Une norme devient solide et efficace en se concentrant sur la création d’une communauté, et non sur la création de documents.

Pour créer une communauté, nous nous engageons à créer une participation multipartite qui soit inclusive, diverse, équitable et accessible.

Les principes directeurs suivants guident les décisions et les actions des Approches communes.

1. L’Approche commune est façonnée par tous ses utilisateurs. Les organisations sociales qui adoptent la norme jouent un rôle de contribution et de décision dans l’évolution continue des normes.

    1. Nous pensons qu’une norme est une communauté plus qu’un document. Pour créer une norme, une communauté doit créer des documents, mais c’est la communauté, et non les documents, qui perpétuera dans le temps. Une norme est jugée plus efficace si elle se concentre sur les qualités de la communauté plutôt que sur les qualités du document. 
    2. Nous nous engageons à rendre des comptes à toutes les parties prenantes par le biais de communications transparentes et fiables permettant une large contribution pour garantir la pertinence et la faisabilité de l’adoption.
    3. Nous nous engageons à procéder à une mise à l’échelle de manière inclusive, afin que les personnes et les organisations sachent qu’elles font la différence. 
    4. Nous créons des méthodes qui sont conçues pour être inclusives, diverses, équitables et accessibles.
    5. Nous reconnaissons que les méthodes doivent être proportionnelles à la capacité et aux ressources dont dispose l’Approche commune; nous nous efforcerons d’obtenir les ressources nécessaires pour une initiative résiliente et inclusive.
    6. En tenant compte de la complexité et en évoluant au rythme de la confiance et de l’adoption, nous chercherons à trouver un équilibre entre la prise de décision centralisée et distribuée qui nous permettra d’atteindre nos objectifs tout en conservant des stratégies pour un impact à plus long terme.

2. Nous reconnaissons que la mesure d’impact et l’établissement de normes sont des pratiques associées au pouvoir, permettant d’agir à distance. Nous nous engageons à élaborer des normes de mesure d’impact qui donnent le pouvoir aux organismes caritatifs et aux entreprises sociales et à ceux qu’ils servent, plutôt que de se concentrer principalement sur les besoins de mesure d’impact des fondations, des subventionneurs et des investisseurs d’impact.

      1. Nous nous engageons à ce que la participation des parties prenantes soit inclusive, diverse, équitable et accessible, comme indiqué dans le premier principe. Nous nous engageons à élaborer et à promouvoir des normes de mesure d’impact qui soient suffisamment souples pour s’adapter aux besoins des organisations sociales, plutôt que d’imposer de lourdes contraintes.
      2. Nous nous engageons à développer et à promouvoir des normes de mesure d’impact qui maintiennent une pluralité de voix dans les comptes d’impact.
      3. Nous nous engageons à élaborer et à promouvoir des normes de mesure d’impact qui soient suffisamment souples pour s’adapter aux besoins des organisations sociales, plutôt que d’imposer de lourdes contraintes.
      4. Nous nous arrêtons régulièrement pour réfléchir à la manière dont les quatre normes de la mesure d’impact de l’Approche commune et les systèmes de gouvernance distribuent le pouvoir. 

      Dans tout ce qui précède, nous reconnaissons spécifiquement les histoires coloniales présentes dans la mesure d’impact et dans de nombreuses pratiques de données contemporaines et le fait qu’elles peuvent promouvoir des visions du monde universalistes/colonialistes et de clientélisme plutôt que d’autodétermination. L’Approche commune reconnaît la diversité des pays, des régimes juridiques et des points de vue culturels sur l’information en tant que ressource partagée et respecte la souveraineté des données autochtones. Nous reconnaissons les principes des Premières Nations en matière de propriété, de contrôle, d’accès et de possession des informations et des données des Premières Nations au Canada. Nous reconnaissons également que les pratiques de mesure autochtones existaient avant l’arrivée des Européens. Nous reconnaissons que les Premières Nations, les Métis et les Inuits ont élaboré ou sont en train d’élaborer des principes distincts pour la gouvernance de leurs propres données.

Nous le faisons par le biais de notre structure de gouvernance, de nos plans d’action et de nos engagements avec des organisations sociales (tels que des webinaires, des enquêtes et des recherches).

De nombreuses personnes se sont réunies pour soutenir le développement de l’Approche commune.

%

Les premiers processus axés sur la communauté sont en voie d'achèvement

Une communauté grandissante

La communauté Approche commune est composée d’un réseau en expansion de membres, partenaires et supporters. Chacun de ces groupes joue un rôle fondamental dans le lancement de l’Approche commune, aidant à préparer le terrain pour l’adoption généralisée de ses normes.

Le groupe de gouvernance

Béatrice Alain

Béatrice Alain

Directrice générale, Chantier de l’économie sociale

Anouk Bertner

Anouk Bertner

Directrice générale de EcoEquitable

Charles Buchanan

Charles Buchanan

PDG de Technology Helps

Tamsin Chen

Tamsin Chen

Candidate à une maîtrise en politique publique à l’Université Duke

Dr. Javaid Hayat

Dr. Javaid Hayat

Action for Healthy Communities

Dan Kershaw

Dan Kershaw

Directeur général, Furniture Bank

Christina Loewen

Christina Loewen

Directrice générale Opera.ca

Zahra Qureshi

Zahra Qureshi

Fondatrice, Optinum Professional Corp

Lynda Rey

Lynda Rey

Experte en évaluation et courtière en connaissances

Mike Ronchka

Mike Ronchka

Responsable, citoyenneté d'entreprise RBC et les pratiques de mesure d'impact

Kate Ruff

Kate Ruff

Directrice générale intérimaire de l'Approche commune

Bryn Sadownik

Bryn Sadownik

Consultante apprentissage et évaluation, Vancity Community Foundation

Jenelle Sobey

Jenelle Sobey

Co-Fondatrice et PDG à RIDDL

Heather Tanaka

Heather Tanaka

Gestionnaire d'investissement d'impact, Vancity Credit Union

Mike Toye

Mike Toye

Directeur général du Réseau canadien de DÉC

Logiciels alignés

Logiciels qui ont adoptés la norme commune des données d’impact:

Nos partenaires de soutien

L’Approche commune de la mesure de l’impact est financée par Emploi et Développement social Canada par le gouvernement du Canada et est un partenaire du Programme de préparation à l’investissement.

Membres de la communauté contributeurs

Les entreprises sociales et les investisseurs veulent aller de l’avant avec une meilleure mesure d’impact, mais ils veulent avancer ensemble. L’Approche commune consiste à bâtir la communauté qui fera progresser ensemble la mesure d’impact.
Kate Ruff

Co-Directrice, Carleton Centre for Community Innovation (3ci), Assistante Professeure, Comptabilité, Sprott School of Business, Université Carleton

Get email updates.

The Common Approach is community-driven! Get updates on standards and see upcoming events and webinars. 

Merci!

Inscrivez-vous à notre infolettre

L'Approche commune est propulsée par la communauté! Recevez des mises à jour et des invitations aux webinaires. 

Merci!